Milguerres

  • Accueil
  • > Historique du 116e Rgiment d’Infanterie Territorial

8 janvier 2013

Historique du 116e Rgiment d’Infanterie Territorial

milguerres @ 1 h 33 min

retour page dAccueil Champs de bataille o les Australiens combattirent. fleche-boule8retour la Grande Guerre

Une histoire : Bizerte et la France

La Tunisie et la Grande Guerre

La Tunisie au gr des conflits

 

Historique du 116e Rgiment d'Infanterie Territorial insign11
image source wikipedia
Champs de bataille o les Australiens combattirent. fleche-boule8
Champs de bataille o les Australiens combattirent. fleche-boule8source document pdf appartenant www.ancestramil.fr
http://www.ancestramil.fr/uploads/01_doc/terre/infanterie/1914-1918/116_rit_historique_succinct_1914-1918.pdf
Champs de bataille o les Australiens combattirent. fleche-boule8
116me REGIMENT DINFANTERIE TERRITORIAL HISTORIQUE SUCCINCT 1914-1918
Rfrence : ANCESTRAMIL
Infanterie 1914-1918
Rfrence : E. PLAN, 1920, IMPRIMERIE ET LIBRAIRIE J.-B. OLLAGNIER, BASTIA.
Transcripteur : Arnaud CARROBI
Date : Septembre 2010
Historique du 116e Rgiment dInfanterie Territorial, E. PLAN, 1920, Imprimerie et Librairie J.-B. Ollagnier, Bastia.
Numris par Arnaud Carobbi, 2010.
Champs de bataille o les Australiens combattirent. fleche-boule8
HISTORIQUE SUCCINCT DU 116e REGIMENT D’INFANTERIE TERRITORIAL
1914 – 1915 – 1916 – 1917 1918
Champs de bataille o les Australiens combattirent. fleche-boule8

A partir du 2 aot 1914, le 116e Rgiment Territorial est constitu en Corse trois Bataillons qui stationnent Corte, Calvi, Sartene et Bonifacio jusqu’au 24 aot 1914.

A cette date, il embarque Ajaccio, sur les transports Thodore, Mante et Marchal-Bugeaud.
Il dbarque, le 25 aot, 14 heures, Bizerte.

Son effectif est de :
Un Lieutenant-colonel (VASSIERES) ;
50 Officiers ;
150 Sous-officiers ;
2.339 Hommes.

Ds son arrive, le Rgiment est fractionn :

Le 1er Bataillon est affect la garnison de Tunis et gagne immdiatement cette place par voie de mer ;

Le 3e Bataillon est affect la dfense du secteur de Sidi-Abdallah ;

Le 2e Bataillon est affect la dfense du secteur rive droite de Bizerte.

Jusqu’au 27 septembre, aucun changement n’affecte la situation militaire des Bataillons.

Par ordre ministriel du 28 septembre 1914, 1.200 hommes parmi les plus aptes faire campagne, sont dirigs sur les dpts du Continent : les dtachements sont embarqus le 3 octobre, destination de Marseille, le dtachement du 1er Bataillon Tunis, ceux des 2e et 3e Bataillons Bizerte.

Le 12 avril 1915
, les Bataillons occupent les mmes garnisons.

Les bataillons de Bizerte fournissent tour de rle des dtachements pour la garde d’un camp de prisonniers de guerre
situ Hancher-Guengla, deux kilomtres environ de Ferryville. Le 3e Bataillon est dirig sur Sfax, pour prendre part la lutte contre les sauterelles.

La 8e Compagnie est dsigne, le 8 juillet, pour tre mise la disposition du Directeur des Service de Sant, Sidi-Nahia.

Le 29 juillet, la 7e Compagnie renforce le personnel de garde des prisonniers de guerre, Henchir-Guengla.

Le 8 septembre 1915, le Rgiment reoit un renfort de 400 RAT provenant de la province de Constantine.

A cette date, le stationnement du Rgiment est ainsi modifi :
La 2e Compagnie et la 3e Compagnie : Tunis ;
La 1re Compagnie et la 4e Compagnie : Zaghenau ;
Le 2e Bataillon et le 3e Bataillon : Bizerte.
Le 1er Bataillon s’occupe de travaux de routes, service de place, dfense de secteur, garde de
prisonniers de guerre.
La 3e Compagnie, dtache Sfax, rentre Tunis le 4 novembre 1915.
Le 14 avril 1916, le Bataillon de Tunis est transfr Bizerte ; tout le rgiment se trouve runi dans le secteur de la Place.

Le 1er septembre, par ordre du Gnral Commandant en Chef des forces de terre et de mer de l’Afrique du Nord, le Rgiment est constitu deux Bataillons et deux Sections de Mitrailleuses sous les ordres du Lieutenant-colonel VASSIERES.

Le Rgiment doit relever, le 22 septembre, dans le Sud Tunisien, le 125e Territorial et le 1er Bataillon du 126e RIT et occuper les points suivants :
Etat-major et cinq Compagnies, Ben-Gardane ;
Deux Compagnies Djerba ;
Une Compagnie Matamata.
Le mouvement a lieu partir du 28 septembre, par voie ferre, jusqu’ Gabs, ensuite par tapes.
Le 1er Bataillon occupe Ben Gardane avec avant-postes Allouet-el-Gouma et Sidi-Toni ;
Les 5e et 6e Compagnies au Camp de la Poste, Ben Gardane ;
La 7e Compagnie Hommt-Souk (Djerba) ;
La 8e Compagnie Matmata.

Le 18 dcembre 1916, une petite colonne, sous les ordres du Commandant PIERI, quitte Ben Gardane pour effectuer une tourne de police dans le secteur. Cette colonne, dirige vers la frontire tripolitaine, assiste une rencontre entre une bande de rebelles et la tribu tripolitaine des Nouail.

La colonne ramne 32 rebelles qui avaient franchi la frontire et 64 qui se sont rfugis librement au poste de Sidi-Toni. Ces prisonniers sont remis au service des affaires indignes.

La colonne rentre, le 24 dcembre, au matin, Ben Gardane.
Le 16 mars 1917, le 116e RIT est rduit un Bataillon et deux sections de mitrailleuses.

Le 15 mai, le Rgiment doit faire mouvement pour tenir garnison :
A Gabs, trois Compagnies et deux Sections de mitrailleuses ;
A Zarzis, une Compagnie.
Le mouvement est excut, par voie de terre et termin le 5 juin.
Le 22 septembre 1917, une Section est dtache Ghebba.
Le 1er octobre, la 2e Compagnie rentre Sfax.
Le 13 novembre, la 3e Compagnie et une Section de mitrailleuses rentrent Gabs.
Le 15 novembre, les 2e et 3e Compagnies sont diriges sur Ferryville.
Le 14 dcembre, la 1re Compagnie rentre de Zarzis Gabs.
Le 20 dcembre 1917, les 1re et 2e Compagnies et la SHR, concentres Gabs, quittent cette
place par voie ferre pour rentrer Bizerte le 21 : tout le Rgiment est runi.

Le Lieutenant-colonel VASSIERES est nomm au commandement du 8e Tirailleurs et remplac par le Commandant VINCENTI du 8e Tirailleurs, le 11 mars 1918.

Le Rgiment stationne Bizerte et Ferryville jusqu’au moment du retour en France, aprs avoir renvoy les hommes dmobilisables du contingent algrien.

Il embarque le 5 fvrier 1919, dbarque Marseille et, aprs y avoir laiss le contingent mtropolitain, rejoint Corte, son dpt, o le rgiment est dissous, aprs la remise du drapeau du 116e RIT au Commandant du dpt, le 13 fvrier 1919.

****************
Bastia, le 13 mars 1920.
Le Lieutenant-colonel, Commandant le 173e RI,
E. PLAN
APPROUVE :
Marseille, le 24 mars 1920.
Le Gnral, Commandant le XVe Corps d’Arme,
J. MONROE.
*******************

 

source document pdf appartenant www.ancestramil.fr
http://www.ancestramil.fr/uploads/01_doc/terre/infanterie/1914-1918/116_rit_historique_succinct_1914-1918.pdf

retour page dAccueil Champs de bataille o les Australiens combattirent. fleche-boule8retour la Grande Guerre

Une histoire : Bizerte et la France

La Tunisie et la Grande Guerre

La Tunisie au gr des conflits

Les commentaires sont desactivés.

Ostduvalderoost |
Nikeairjordan99 |
Donsipeny |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Cercle G?n?alogique de la D...
| Nikefrair
| Soldeburberryk