Milguerres

  • Accueil
  • > Le dégagement de la base de Bizerte

3 mars 2013

Le dégagement de la base de Bizerte

milguerres @ 14 h 31 min

Dès les premiers mois de l’année 1961, alors que dans l’ombre se prépare ce qui sera le putsch des généraux, le président tunisien Habib Bourguiba cherche à consolider son pouvoir contesté, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de son pays.

Profitant des difficultés que rencontre la France avec l’Algérie et ses négociations avec le FLN qui viennent d’être interrompues, Bourguiba renouvelle ses exigences au sujet d’une modification de la frontière Algéro-Tunisienne.
Par cela il conteste l’option « Sahara tout algérien », du même coup il exige avec force la restitution de la base stratégique de Bizerte à l’état Tunisien.

La crise se développe à partir du 7 juillet 1961 par des déclarations agressives et surtout les préparatifs d’un blocus de la base par l’armée et la garde nationale tunisienne.

Au soir du 17 juillet, la France à préparé sa riposte.
A Paris, l’État major à envisagé un plan qui vise à renforcer la base de Bizerte par des moyens aéroportés, le porte avion « Arromanche » appareille et va croiser au large des cotes tunisiennes.

A Alger, un groupement d’intervention est constitué, il est sous les ordres du colonel Lalande, l’officier Légionnaire , héros du PA « Isabelle » à Dien Bien Phu. Son groupement est composé des régiments paras 2ème et 3ème Régiment parachutistes d’infanterie de Marine, des légionnaires du 3ème Régiment Étranger d’infanterie, d’une section du Génie et des cavaliers du 8ème régiment de hussards.
La flotte de transport des Nords 2501 est mise en alerte maximum et un élément naval d’assaut est ancré dans le port de Bougie.

Sur la base de Bizerte, le vice amiral Aman, commandant la base, dispose d’une force aérienne stationnée sur l’aérodrome de Sidi Ahmed qui lui assure une supériorité aérienne absolue, en revanche, son 8ème Régiment Inter Arme est disséminé et réparti à la garde des postes militaires dans un rayon de 10 km.
Sur le plan naval, 4 LCT sont prêts à dégager le goulet barré par un câble tendu entre les rives.
Toute la base est en alerte maximum, les familles qui logent en ville sont très inquiètes car Bourguiba à déclaré qu’à partir du 19 juillet, la base serait isolée par des barrages dressés sur les voies de communication.

En conséquence, l’état major des armées décide de riposter en aéro-transportant un régiment de parachutistes pour renforcer la base assiégée.
La réaction des forces tunisiennes ne fait qu’aggraver la situation, ils ouvrent le feu sur des appareils de transports lors des atterrissages.
La décision est prise d’intervenir militairement, le colonel Lalande et son groupement, d’intervention se mettent en route.

Les dés sont jetés, l’opération Bizerte est inéluctable, elle va se dérouler selon 3 phases principales du 19 au 23 juillet.

pour en savoir plus -> http://www.histoquiz-contemporain.com/Histoquiz/Lesdossiers/guerrealgerie/bizerte/Dossiers.htm

Paras du 2ème RPIMa avant le saut (DR)

Le dégagement de la base de Bizerte paras_11

 

retour page d’Accueil Champs de bataille où les Australiens combattirent. fleche-boule8retour à la Grande Guerre

Une histoire : Bizerte et la France

La Tunisie et la Grande Guerre

La Tunisie au gré des conflits

 -

File:Monument des martyrs Bizerte.jpg

Monument du cimetière des martyrs de Bizerte

Bibliographie

  • Sébastien Abis, L’Affaire de Bizerte (1956-1963), éd. Sud Éditions, Tunis, 2004
  • Sébastien Abis et Damien Cordier-Féron, Bizerte, otage de l’histoire : De la Seconde Guerre mondiale aux indépendances du Maghreb, coll. Histoire et perspectives méditerranéennes, éd. L’Harmattan, Paris, 2011 (ISBN 9782296554009)
  • Philippe Boisseau, Les loups sont entrés dans Bizerte, éd. France-Empire, Paris, 1998 (ISBN 2704808422)
  • Noureddine Boujellabia, La Bataille de Bizerte : telle que je l’ai vécue, éd. Sud Éditions, Tunis, 2004 (préface de Habib Boularès) (ISBN 9973844416)
  • Omar Khlifi, Bizerte. La guerre de Bourguiba, éd. MC-Editions, Carthage, 2001 (ISBN 9973807197)
  • Bahi Ladgham, « Deux entretiens avec le général de Gaulle », Espoirno 83, juin 1992 (ISSN 02235994)
  • Abdellatif Menaja, La Bataille de Bizerte, éd. Imprimerie Artypo, Tunis, 1984 (ASIN B0000EA67X)
  • Patrick-Charles Renaud, La Bataille de Bizerte (Tunisie). 19 au 23 juillet 1961, éd. L’Harmattan, Paris, 2000 (ISBN 2738442862)

Les commentaires sont desactivés.

Ostduvalderoost |
Nikeairjordan99 |
Donsipeny |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Cercle Généalogique de la D...
| Nikefrair
| Soldeburberryk